ATTAC-54

Menu

Catégorie : Autres articles

Assemblée Générale d’Attac-54 dans un cadre architectural remarquable

Malgré le difficile contexte sanitaire, l’Assemblée Générale d’Attac-54 s’est déroulée le 16 octobre à 20H.

La réunion s’est tenue sous la houlette de Noël Le Monnier, qui a remplacé au pied levé notre président Joël Lopparelli, qui a dû déclarer forfait au dernier moment pour raison de santé.

Noël a présenté le bilan moral et le bilan financier, qui ont tous deux été approuvés à l’unanimité. Le CA a ensuite été renouvelé. Les 4 candidats qui se sont déclarés ont été élus à l’unanimité : Joël Lopparelli, Noël Le Monnier, Thierry Doumergue et Daniel Rittié.

Une discussion s’est tenue ensuite pour connaître les attentes des membres présents vis-à-vis de l’association. Cinq points principaux sont ressortis :

• prévoir des réunions-débats sur des thèmes prédéfinis ; un des derniers livres édités par Attac-France, Manuel d’histoire du futur, pourrait faire l’objet d’une telle réunion ;

• organiser des ciné-débats comme cela se faisait régulièrement au Caméo par le passé ;

• organiser des conférences-débats, sur un rythme semestriel par exemple, en faisant intervenir des personnalités reconnues pour leur compétence dans leur domaine ;

• mettre en évidence la présence des multinationales dans l’agglomération nancéienne et promouvoir des politiques publiques qui résistent à leur mainmise sur l’économie et les politiques locales ;

• relancer le collectif des 16 associations qui avaient élaboré 26 propositions soumises aux candidats des municipales du Grand Nancy, afin de suivre la mise en application des engagements pris.

L’AG était initiallement prévue dans les nouveaux locaux du CLID, dans l’enceinte de la Manufacture de Nancy. Mais les contraintes sanitaires limitant à 15 le nombre de personnes au vu de la taille du local, il a été décidé finalement de tenir l’AG dans la salle de l’Union Départementale de la CGT, rue Drouin. Cette vaste salle se trouve dans la Maison du Peuple, qui appartient au patrimoine architectural lorrain.

Faisons un très bref détour historique. La Maison du Peuple a été construite au début du XXème siècle pour abriter l’Université populaire de Nancy, association qui se consacrait à l’éducation des travailleurs lorrains. Œuvre de l’architecte Paul Charbonnier, membre de l’Ecole de Nancy, elle s’inscrit dans le courant “Art nouveau” alors en vogue.

La façade présente une allégorie de Victor Prouvé représentant LAlliance du Travail et de la Pensée, le Travail étant symbolisé par un forgeron, et la Pensée par une jeune femme.On retrouve ces 2 sculptures dans la salle où s’est tenue l’AG.

On peut également y voir une grande et superbe fresque murale montrant la salle à l’époque où elle abritait une bibliothèque populaire.

Le bâtiment est classé au titre des monuments historiques depuis 1989.

https://www.archi-wiki.org/Adresse:Maison_du_peuple_(Nancy)